GRC-109 & RS-1



AN/GRC-109 & RS-1

Ce sont deux ensembles similaires (GRC-109 étant la référence militaire), comprenant trois éléments :
  • un émetteur RT-3 [RS-1], T-784A [GRC-109],
  • un récepteur RR-2 [RS-1], R-1004A [GRC-109],
  • une alimentation RP-1 ou RP-2 [RS-1], PP-2684 ou PP-2685 [GRC-109].

Ces ensembles ont été utilisés par les services secrets américains et l'armée américaine entre 1948 et 1970 pendant la guerre froide, dans le cadre d'opérations clandestines.

photo F6BLK
Ensemble GRC-109
De gauche à droite, l'émetteur (couvercle en place), l'alimentation et le récepteur

Grace à un couvercle pouvant se fixer par quatre écrous et un joint néoprène, chaque élément de l'ensemble peut être rendu totalement hermétique. C'est solide (à toutes épreuves!), très bien construit, un peu lourd, l'ensemble sur la photo, pesant plus de 20 kilos.


photo F6BLK
Ensemble RS-1
De gauche à droite, le récepteur RR-2, l'alimentation RP-1, l'émetteur RT-3



Récepteur R-1004A / GRC-109
RR-2 ou RR-2B / RS-1


le récepteur R-1004A/GRC-109

Récepteur super-hétérodyne permettant la réception des ondes courtes de 3 Mc/s à 24 Mc/s en trois gammes : 3-6 ; 6-12 ; 12-24.
Tubes utilisés : 1T4 (ampli. HF) ; 1L6 (changement de fréquence) ; 1T4 x2 (ampli MF) ; 1U5 (détection et BF) ; 1T4 (BFO).
MF = 455 kHz. Détection AM et CW par BFO. La fréquence du BFO est variable et permet la détection de la BLU. La réception sur fréquence fixe est possible en utilisant des quartz de type FT-243. Sortie basse fréquence pour casque (impédance 4.000 ohms).


Emetteur T-784A / GRC-109
RT-3 / RS-1



De présentation similaire, l'émetteur est piloté par quartz et permet l'émission, uniquement en télégraphie, sur les bandes suivantes : 3-5.5 ; 6-9 ; 10-16 ; 16-22 Mc/s.
Il est équipé de deux tubes : 6AC7 (oscillateur) et 2E26 (amplificatrice HF). Puissance de sortie 10 à 15 watts.
Le coupleur d'antenne incorporé permet l'adaptation d'antenne basse ou haute impédance.
Le manipulateur est intégré. Aucun appareil de mesure, mais les réglages sont précis grâce à l’utilisation de petits tubes lumineux néon.



Alimentation PP-2684 / GRC-109
RP-1 / RS-1


Le point fort de cet ensemble qui permet d'alimenter le récepteur et l'émetteur à partir de sources de courant variées :

  • courant continu 6 volts
  • courant alternatif de 40 à 1000 Hz et de 75 à 260 volts.


Utilisation

J'ai utilisé cet ensembe sur les bandes amateurs en 1995.
Le récepteur est d'utilisation difficile. Sa sensibilité est bonne, mais la bande passante (vraisemblablement entre 3 et 4 Kc/s) est rédhibitoire ; l'insuffisance de la démultiplication et l'insuffisance de l'étalement rendent l'écoute très acrobatique (*).
L'émetteur ne pose pas de problème. A noter le circuit de sortie/coupleur d'antenne qui permet l'accord sur long-fil, dipôle, Lévy (par l'intermédiaire d'un petit balun)... une pure merveille!!
Le manipulateur est très agréable d'utilisation.
J'ai pu faire des QSO avec des stations européennes sur 3.560 et 7.030 (fréquences QRP). Echec total sur les autres bandes.
TVI intense avec un long-fil ; aucun problème avec la Lévy.


(*)Ces appareils, dans le cadre d'opérations clandestines, servaient à assurer une liaison bilatérale avec une station "centrale". Celle-ci disposait d'émetteurs puissants, de récepteurs très sensibles et sélectifs et d'antennes, souvent directionnelles, très bien adaptées à la fréquence d'utilisation. Les qualités de la station centrale compensaient les défauts de la station portable : faible puissance, récepteur moins performant, antenne de fortune. L'opérateur n'avait normalement pas de difficulté pour écouter les puissants signaux de la "centrale" sur le RR-2B.
Dans le cas du trafic amateur les conditions étant très différentes, l'utilisation est nettement moins performante.



Si le sujet vous intéresse et pour beaucoup plus d'informations,
consulter le site de Peter McCollum



Le TR-TG-2-A


Retour à l'accueil











 
© 2002 f6blk.net - f4auo