RV2/FO8 Roland d'Assignies





Le premier QSO


Le trente-et-un octobre 1947, Marwin (Marv), un jeune radio-amateur de Los Angeles faisait, comme chaque soir avant d'aller se coucher, un tour d'écoute sur la bande des vingt-mètres.

La propagation était excellente, les stations d'Asie et de tout le Pacifique se bousculaient sur toute la largeur de la sous-bande réservée à la télégraphie.

Soudain, un indicatif attira son attention. Il copia ...F08. FO8, Tahiti !
Les stations de Tahiti étaient rares en 1947 !.

Il orienta rapidement sa beam deux éléments (home brew, sur le modèle de W8JK) au SSW, régla au mieux son récepteur Hallicrafters SX-25, écouta attentivement.
Le signal était faible, piaulé, instable. Il finit par déchiffrer l'indicatif en entier RV2/FO8. La station lançait appel :

...CQ CQ de RV2/FO8 RV2/FO8 RV2/FO8 + K

Marv pensa qu'il s'agissait d'une station "pirate". La forme de l'indicatif était curieuse et ne correspondait à rien de connu.
Intrigué, il répondit :
RV2/FO8 de W6VFR W6VFR + K


Le QSO s'engagea. Échange des reports. Nom, QTH, conditions de trafic...

Marv fit ainsi la connaissance de Roland, opérant depuis l'île de Raivavae, dans l'archipel des Australes.
Roland venait de réaliser, non sans émotion, son premier QSO sur une bande réservée aux radio amateurs.

L'OM, Roland d'Assignies
Roland d'Assignies est né en Franche-Comté près de Dôle le 27 mars 1905.
Il obtient son certificat d'opérateur radiotélégraphiste en 1923.
Il demande à effectuer son service militaire en Indochine.
Il est affecté au 11ème Régiment d'infanterie coloniale à Saïgon et embarque à Marseille pour rejoindre son corps en septembre 1924. Il y sera opérateur radio jusqu'en 1925. Il découvre la radio d'amateur gràce à Richard Jamas (FI8QQ - F8QQ. Il quitte l'Indochine à la fin de l'année 1945.
Il s'installe d'abord à Papeete en 1946 où il fait la connaissance de Joseph Bourne FO8AB qui lui procure un récepteur Hallicrafters Echophone EC1.
Il obtient le poste de météo à Raivavae en 1947 où il s'installe.
C'est à Raivavae qu'il construit son premier poste émetteur.

RV2/FO8 : un drôle d'indicatif
Lorsque Roland d'Assignies prend ses fonctions de météo, la station de RAivavae est située à Rairua. Il dispose d'un poste émetteur qui lui permet de transmettre les relevés quotidiens qu'il effectue à Tahiti et, éventuellement, à des navires en mer. L'indicatif de la station météo est RV2.

Roland avait très envie d'intégrer le monde de la radio d'amateur qu'il avait découvert avec FI8QQ à Saïgon et FO8AB à Papeete, mais il n'avait pas de licence lui permettant d'exploiter une station OM.
Comme il n'était pas question d'utiliser l'indicatif de la station météo sur les bandes réservées aux radioamateurs, il eut l'idée de créer son propre call en ajoutant le suffixe FO8 à RV2. RV2/FO8 devint très vite un indicatif célèbre, et recherché, sur la bande 20 mètres.
Rod Newkirk, W9BRD, dans sa rubrique Hovw's DX ? QST de février 1948, indique l'adresse de Roland, mais donne comme indicatif RV2 sans /FO8.

L'indicatif n'avait rien de légal et son utilisation aurait pu causer quelques ennuis à Roland. Il n'en fut rien. Roland expliquera plus tard :
"Le Service des PTT de Tahiti m'octroya une permission provisoire d'émission supposant que mes moyens réduits ne risquaient pas de dépasser les limites prévues (?)..."
Son ami Marv, me fit comprendre que c'est surtout l'intervention de Joseph Bourne auprès de l'administration qui évita à Roland de gros ennuis !
La situation fut régularisée à la fin de l'année 1948 lorsque Roland revint à Tahiti. L'indicatif FO8AD lui fut alors attribué.


en construction



La station
Le récepteur Hallicrafters Echophone EC1
C'est un récepteur superhétérodyne à simple changement de fréquence (472 kHz) équipé de 6 tubes (série octal).
Ce récepteur couvre de 0.560 MHz à 30 MHz en 3 bandes, il dispose d'un étaleur de bandes efficace et d'un BFO permettant l'écoute de la télégraphie (CW / A1)


L'émetteur home made
Le premier modèle.
Un auto-oscillateur Hartley équipé d'une 6L6


La station complète
L'émetteur a été modifié. La 6L6 est modulée en ampltude


en construction


Les cartes QSL




Les premières QSL sont réalisées à l'unité, à la main.
Roland ne dispose que de feuilles de papier pelure.
Certaines sont manuscrites, d'autres dactylographiées avec une machine à écrire. L'indicatif est tracé à l'aide d'un calame qu'il a fabriqué lui-même et qu'il trempe dans l'encre.
Il prendra beaucoup de retard pour l'envoi des QSL.
Lors de son retour à Tahiti fin 1948, il fait imprimer des cartes de couleur jaune indicatif rouge. Il enverra
les QSL en souffrance depuis Tahiti.




Pour remercier Marv du premier QSO et de l'aide que ce dernier lui a apportée régulièrement, il fait réaliser par sa compagne Fabienne, une QSL spéciale sous la forme d'un napperon brodé (photo ci-dessus).

En souvenir de ses débuts de radioamateur à Raivavae,
Roland baptisera l'émetteur QRP qu'il conçut à Rapa et qui sera utilisé sur le radeau Tahiti-Nui
le
RV2


Sources


Correspondance Marvin Gonsior - Roland d'Assignies
Correspondance Marvin - Gonsior - F6BLK 2003/2010
Notes de Roland d'Assignies 1989
DX Magazine 29 septembre 1962
Illustrations : coll. Marv Gonsior et F6BLK, DX Magazine



Retour à la page d'accueil

Retour à la page F6BLK


Rapa









 
© 2002 f6blk.net - f4auo