F3NB, F8JD




F3NB



F3NB fait partie de ces OM's dont je suivais le trafic avec beaucoup d'admiration pendant ma période SWL.
Ci-contre, F3NB à l'écoute avec un ancêtre de grande qualité,
le récepteur Hammarlund "Super-Pro"

cliquer sur la photo pour l'agrandir


photo Radio-REF

André Bertemès "Andy" à sa station avec son récepteur AME-7G-1680


En 1949, lors de la seconde expédition Paul-Émile VICTOR au Groenland [indicatif officiel "OYD"], Andy, F3NB, assure des liaisons régulières avec F9LG/OX, opérateur radio de l'expédition.

SPUTNIK 1

Le 4 octobre 1957, l'URSS lance dans le cosmos le 1er satellite artificiel "SPOUTNIK". F3NB enregistre les premiers signaux :

"Le 5 octobre, dès 22H42 GMT, au 14ème passage, les signaux sont reçus à Paris, sur 20.005 kc/s (QSB + scintillation), puis à 22H44, ceux émis sur 40.007 kc/s ; les signaux sont alors plus nets, plus stables et atteignent leur maximum à 22H45 GMT. A 22H46, disparition des signaux en 10 secondes.
Le 6 octobre, au 19ème passage, apparition des signaux sur 20.005 kc/s à 6H58 GMT, parfaite lisibilité à partir de 6H59 avec un maximum à 7H02, disparition à 7H08".

Ci-contre Valentina Nikoulenova, au centre d'écoute de Moscou, annonce qu'elle vient de capter les premiers signaux du satellite.



Les signaux émis par Spoutnik, avec une puissance de 1 watt, étaient parfaitement reçus sur un récepteur de trafic (un AME 7G 1680 chez F3NB) et une antenne filaire de type dipôle.




F8JD


Jules Bastide, REF n° 89, débuta les premiers essais de transmission en 1913 en utilisant une bobine de Rumhkorff pour l'émission (ondes amorties) et un récepteur à galène.
En 1923, avec l'indicatif F8DD, il construit un émetteur et un récepteur avec des lampes TM. Il est responsable du radio-club du Dauphiné, qu'il a fondé au cours de ses études à Grenoble.
Ingénieur I.E.G., il devient F8JD
Vice-Président du Réseau des Émetteurs Français, il fonde le Réseau d'Urgence. En 1946 il sera à l'origine de la reparution de Radio-REF




J. Bastide est l'auteur de nombreux articles techniques, en particulier sur la réception ondes courtes. En 1967 paraissait "Les récepteurs de Trafic OC", ouvrage fondamental qui fut longtemps la référence pour les radioamateurs constructeurs de leur station.





Retour à la page d'accueil
Retour à la page F6BLK












 
© 2002 f6blk.net - f4auo