Paraset




Emetteur-Récepteur du S.O.E. WWII


A propos d'une réplique réalisée par Marcel François F1UGH


L'émetteur-Récepteur "Paraset" fut construit dès le début de la deuxième guerre mondiale par les services du S.O.E., Special Operations Executive, britannique, pour équiper les agents de l'Intelligence Service, du S.O.E. et des réseaux de résistants dans l'Europe occupée par les troupes nazies.

Le Paraset est issu de l'Emetteur MK XV et du Récepteur MK XV construits à partir de 1938. Le MK XV, ensemble volumineux, encombrant, (deux valises), lourds (plus de vingt kilos), dépassé techniquement, ne convenait plus pour des missions de renseignements, de subversions et de sabotages.
A partir de 1941, le Paraset, compact, plus léger, remplaça le Mark XV.



Caractéristiques

Récepteur
Type : détection à réaction, amplification directe
Bande de fréquences : 3 à 7,6 Mc/s
Lampes : deux de type octal de la série "S"

  • Penthode 6SK7 détection à réaction cathodique,
  • Penthode 6SK7 amplification basse fréquence

Bon récepteur, la détection à réaction permettant d'obtenir une sensibilité suffisante et une bonne sélectivité pour l'écoute de la télégraphie. Mais la 6SK7 rayonne par l'intermédiaire de l'antenne et ce signal indésirable peut être détecté par les stations d'écoute et de radiogoniométrie ennemies.

Emetteur
Bandes de fréquences : Deux gammes 3,3 à 4,5 et 4,5 et 7,6 Mc/s
Lampe : Une tétrode octal 6V6, montée en oscillatrice à quartz,
le circuit d'accord au niveau de l'anode permet de charger une antenne long-fil.
Puissance de sortie : 4 à 5 watts.


Dimensions : 220 x 140 x 111 mm.
Poids :1.500 grammes.

Alimentation séparée à partir du secteur ou d'une battertie 6 volts.




Les dessous du Paraset...



Le manipulateur télégraphique est intégré

L'auteur de cette très belle réalisation aux commandes...
...le Paraset "F1UGH" fonctionne parfaitement bien

Le schéma utilisé par F1UGH :



Voir le Paraset de IK0MOZ







 
© 2002 f6blk.net - f4auo